Droidcon Berlin 2012

J’ai eu la chance de pouvoir assister (et présenter une conférence) à la Droidcon de Berlin il y a quelques jours. Je vous livre donc ici mes quelques impressions et les infos que j’ai trouvé intéressantes.

Tout d’abord, notons qu’il s’agissait de la 4ème Droidcon à Berlin et que la journée du 14 Mars (qui est la ‘principale journée’) a réuni plus de 800 personnes pour la cinquantaine de conférences.

Au niveau des conférences, voici celles qui ont retenu mon attention :

  • « Designing Security-Aware Android Applications for the Enterprise » par le professeur Jean-Pierre Seifert de l’université de Berlin : Etait présenté ici une initiative très intéressante autour de la virtualisation d’Android : un projet d’hyperviseur de type 1 qui permet d’avoir plusieurs OS Android sur le même terminal (par exemple, un Android « sécurisé » à des fins professionnelles limité dans son usage, et un Android « non sécurisé » pour un usage personnel). Le projet s’appelle L4Android et s’appuie sur le projet L4Linux. Cette approche n’est pas sans rappeler celle de VMWare, issu du rachat de Trango en 2008 – une société grenobloise.
  • Malheureusement la conférence « Boot2gecko » de la fondation Mozilla a été annulée car le speaker n’a pu se rendre sur place à cause de problèmes aériens… Dommage car cette conférence était très attendue…
  • « What’s new in Android » par Mike West de Google : on nous a présenté ici le très récent navigateur Google Chrome pour Android. Pas d’annonce fracassante mais il a été expliqué que Google Chrome pour Android n’est absolument pas une version « light » de Chrome pour PC ; ainsi, le code source est partagé entre les différentes plateformes. Un des avantages principaux de Chrome sur le navigateur intégré dans Android est sa compatibilité HTML5 qui atteint presque celle de Chrome pour PCs ; il y a encore un peu d’écart car certains composants n’ont pas encore été porté sur Android. Une annonce intéressante était aussi qu’il y aurait à terme un composant Chrome « à la WebView » qui pourrait être intégré dans les applications natives.
  • « Remixing Android » par Marko Gargenta de Marakana : ceux qui s’intéressent à la construction d’OS Android trouveront sans doute utile de consulter les slides de cette présentation (ils seront dispos sous peu). Marko nous a détaillé ici les différentes étapes qui permettent de construire « proprement » son OS Android personnalisé sur la base du projet AOSP de Google. Rien de révolutionnaire mais les choses étaient très bien présentées, étape par étape.

Quand les slides des présentations seront disponibles, je ferais signe.

Dan.

 

 

Mots-clés : ,

Daniel